Sports

Lomé se prépare à écrire une nouvelle page de l’histoire olympique avec les Jeux de la Zone III de l’ACNOA

Du 3 au 10 décembre 2023, le Togo se prépare avec enthousiasme à accueillir les tout premiers Jeux de la Zone III de l’ACNOA, marquant ainsi une étape historique pour l’olympisme togolais. L’annonce officielle de cet événement majeur a été faite lors de la signature d’un protocole d’accord entre le Comité National Olympique du Togo (CNO-TOGO) et l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA), Zone III, au siège du CNO-TOGO.

 

La cérémonie de signature, réunissant Deladem Akpaki, président du CNO-TOGO, et Jean Yameogo, président du Comité National Olympique et des Sports du Burkina-Faso, également président de la Zone III de l’ACNOA, a été célébrée en présence des membres du comité exécutif du CNO-TOGO, des présidents des fédérations nationales sportives, de Benjamin Boukpeti, le seul médaillé olympique togolais, et de la presse.

 

Jean Yameogo a souligné que le choix du Togo pour accueillir ces jeux découle de la réputation du pays en matière de paix, de sécurité, et d’hospitalité. Il a salué les efforts du président togolais, Faure Gnassingbé, en faveur de l’excellence dans l’olympisme et le sport. Les Jeux visent à positionner le Togo à l’international en tant que destination de paix, de sécurité, de développement, et comme une place olympique dynamique.

 

Les « Jeux de Zone 3, Togo 2023 » se dérouleront à Lomé, mettant en compétition 600 athlètes de 8 pays, dont le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, le Libéria, le Ghana, le Niger, le Nigeria et bien sûr, le Togo. Les disciplines à l’honneur incluent le Basketball 3×3, le Handball, et le Volleyball. Des disciplines d’exhibition telles que le Breaking (admis aux JO Paris 2024), le Teqball, et le Tir-à-l’Arc apporteront une dimension spectaculaire à l’événement.

 

Le dévoilement du logo et de la mascotte a marqué un moment fort de l’événement. Le logo, représentant une colombe aux couleurs des anneaux olympiques, symbolise la paix. La mascotte, une étoile arborant le logo des Jeux, exprime l’engagement du peuple togolais envers la politique de paix du président Faure Gnassingbé. Elle incarne également le rayonnement du Togo en tant que modèle de paix, de vivre-ensemble, d’amitié, et de fraternité entre les peuples.

Au-delà de la célébration et de la compétition, l’organisation de ces Jeux offre une opportunité cruciale aux athlètes togolais de se mesurer à leurs homologues de la sous-région en préparation des prochaines échéances internationales, notamment les Jeux Olympiques Paris 2024. Les premiers Jeux de la Zone III de l’ACNOA au Togo promettent d’être une célébration exceptionnelle du sport, de la paix, et de l’amitié entre les nations. Tous les regards seront tournés vers Lomé en décembre 2023, où le Togo s’apprête à écrire un nouveau chapitre de son histoire olympique.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page