Actualités

L’OAPEC facilite le voyage des boursiers togolais au Maroc pour leurs études supérieures

 

 

 

 

Lomé, la capitale du Togo, a été le lieu de rencontres importantes entre une délégation de l’Université Marocaine d’Universiapolis et les parents de nouveaux boursiers togolais en partance pour le Maroc. L’Organisation Africaine pour l’Education et la Culture (OAPEC) a organisé cet événement visant à éclairer les familles sur les conditions d’entrée et d’études au Maroc pour leurs enfants.

 

L’objectif principal de la visite de la délégation marocaine à Lomé était de renforcer les relations fructueuses entre l’Université Marocaine d’Universiapolis et l’OAPEC, qui œuvre activement pour l’éducation et la culture en Afrique.

 

La délégation a eu l’occasion d’échanger avec les parents des anciens boursiers togolais déjà présents au Maroc. Ces discussions ont permis de rassurer les familles des nouveaux boursiers quant à la qualité de l’encadrement et des études à Universiapolis.

 

L’un des points majeurs de cette rencontre était de fournir des informations détaillées aux parents et aux nouveaux boursiers sur les conditions de voyage, d’études et d’hébergement au Maroc, ainsi que sur les démarches administratives à entreprendre.

Tété Yao Seyrame, PCA de l’OAPEC, a exprimé la motivation derrière cette initiative de bourses d’excellence : « Nous voulons aider les élèves et les parents qui n’ont pas de grands moyens pour les universités étrangères. Cette initiative vise à encourager les jeunes qui sortent de nos lycées pour une expérience académique internationale. Nous avons choisi l’Université marocaine Universiapolis d’Agadir parce que j’ai eu l’occasion de visiter cette institution, et la qualité de l’enseignement est assurée, avec des infrastructures dignes d’une université moderne. »

 

Le Dr Ilias Madjouline, vice-président des Affaires académiques et de la recherche et directeur de l’École Polytechnique d’Agadir, a partagé des informations sur l’Universiapolis. Il a expliqué que l’université propose une variété de diplômes de niveau Licence, Master et Doctorat, répartis dans cinq établissements organisés en pôles tels que le pôle management, le pôle ingénierie et le pôle santé.

Madjouline a également précisé que les étudiants de l’Universiapolis peuvent bénéficier de bourses, soit de l’État, soit de partenaires sociaux tels que l’OAPEC, qui finance l’intégralité de la scolarité, tandis que l’étudiant prend en charge les frais de voyage et d’hébergement.

 

Il a souligné que l’Universiapolis offre également la possibilité d’obtenir un double diplôme grâce à la mobilité internationale des étudiants. Cette opportunité permet aux étudiants de réaliser la moitié de leurs études au Maroc et l’autre moitié en Europe, leur permettant d’obtenir deux diplômes, à la fois marocain et européen.

 

L’initiative de l’OAPEC vise à ouvrir des portes d’éducation supérieure à la jeunesse togolaise et à renforcer les liens éducatifs entre le Togo et le Maroc.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page