Actualités

UL/ Conseil restreint pour le compte de l’année 2022-2023 : Dodzi Kokoroko imprime sa gouvernance visionnaire

 

 

 

Le président de l’Université de Lomé, le distingué professeur Dodzi Kokoroko, a  présidé ce mardi un conseil restreint au sein de l’institution universitaire. Cette rencontre, qui s’est tenue le 8 août 2023 dans la salle professeur Koffi Ahadzi-Nonou, a été l’occasion pour les membres internes du Conseil, tels que les doyens, les vice-doyens, les directeurs et directeurs-adjoints des établissements et services centraux, ainsi que les membres de la commission scientifique et pédagogique (CSP) de l’UL, de faire le bilan de l’année académique 2022-2023 et de discuter des orientations pour l’année à venir.

 

Dans son allocution d’ouverture, le professeur Kokoroko a souligné l’importance de ce conseil restreint, qui permet de réfléchir sur les accomplissements de l’année académique passée et sur la gouvernance de l’UL dans son ensemble. Il a invité les participants à aborder les différents points à l’ordre du jour, notamment « L’état des lieux », « La gouvernance », « Les perspectives pour 2023-2024 » et « Divers ». Le président de l’UL a mis en avant le rôle crucial des assemblées de faculté dans la gouvernance universitaire, et a souligné les progrès réalisés par l’institution.

 

Le professeur Essohanam Batchana a félicité l’ensemble des acteurs pour la réussite de l’année académique 2022-2023, en particulier pour l’adoption du mode d’enseignement hybride face aux défis posés par la pandémie de la COVID-19. Il a annoncé que cette approche sera maintenue pour la rentrée 2023-2024, avec davantage de cours en présentiel. Le professeur Batchana a également mis en avant les efforts pour élargir l’offre académique, avec de nouveaux parcours de licence et des masters à venir. Il a célébré les excellents résultats de l’UL lors des dernières sessions des CCI du CAMES, et a rassuré le conseil sur l’accueil des nouveaux bacheliers.

 

Le professeur Kpérkouma Wala a mis l’accent sur les axes stratégiques pour l’avenir de l’UL. Il a souligné l’amélioration du pilotage et de la gouvernance institutionnelle, l’innovation pédagogique, la modernisation de l’enseignement et de la formation, le renforcement de la recherche et de l’innovation scientifique, ainsi que l’amélioration de la qualité de la vie universitaire. Il a présenté plusieurs réalisations infrastructurelles en cours, dont la construction de nouvelles installations et la modernisation des cités universitaires pour le bien-être des étudiants.

 

Le professeur Koffi N. Tsigbé, directeur de la coopération, a dressé un panorama global des partenariats de l’UL avec des institutions à travers le monde. Il a mis en lumière les efforts pour renforcer la coopération internationale de l’UL et faciliter son rayonnement régional et international. Il a proposé la création d’une rubrique dédiée à la coopération sur le site web de l’UL, ainsi que la rédaction d’un manuel de procédure pour guider les activités de coopération.

 

En conclusion de cette séance fructueuse, plusieurs membres ont exprimé leur admiration pour la gouvernance efficace et efficiente de l’UL sous la direction du professeur Dodzi Kokoroko. Ils ont encouragé le dialogue comme moyen de résoudre les divergences d’opinion et ont exprimé leur optimisme pour une année académique 2023-2024 réussie.

 

Le président Dodzi Kokoroko a une fois de plus démontré sa vision et son leadership inspirants, faisant de l’Université de Lomé un modèle d’excellence académique et de progrès continu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page