Actualités

Togo:  Kpatcha Gnassingbé de retour à Lomé après une hospitalisation au Gabon

 

 

D’après le journal l’Alternative, Kpatcha Gnassingbé, ancien ministre de la Défense du Togo, condamné à 20 ans de prison pour tentative présumée de renversement du pouvoir en 2009, est revenu à Lomé après avoir été évacué à Libreville le 23 mars 2023. Selon certaines sources, cette hospitalisation aurait pu être le début d’une médiation entre les deux frères, compte tenu des circonstances entourant cet événement.

 

L’information sur son évacuation avait été  confirmée par l’avocat de Kpatcha Gnassingbé, Me Zeus Ajavon, qui avait  déclaré qu’il avait été évacué pour des raisons sanitaires et qu’il recevait actuellement des soins médicaux dans un hôpital. Depuis son arrestation devant l’ambassade américaine en 2009, Kpatcha Gnassingbé était détenu à Lomé, malgré plusieurs appels à sa libération qui n’ont pas été entendus par son demi-frère, Faure Gnassingbé, actuel président du Togo.

 

L’état de santé de Kpatcha Gnassingbé s’était dégradé, notamment en raison du diabète, et son évacuation au Gabon a été demandée à plusieurs reprises par ses proches et son avocat. Cependant, il n’avait pas bénéficié d’une liberté conditionnelle ou d’une grâce présidentielle, restant ainsi considéré comme prisonnier jusqu’à son retour à Lomé.

 

L’épisode de 2009, où Kpatcha Gnassingbé a été considéré comme le cerveau d’un putsch raté, a entraîné le jugement de 33 militaires et civils, avec des peines allant de 12 mois à 20 ans de détention. Actuellement, seul Kpatcha Gnassingbé et deux officiers sont toujours détenus dans cette affaire, tandis que les autres ont été libérés.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page