Actualités

Togo : le prix de la tombe au  cimetière de Bè-Kpota augmenté, voici les raisons

 

Au Togo, le cimetière de Bè-Kpota, situé dans la commune du Golfe 1 , adopte de nouvelles dispositions concernant les prix des tombes, dans le but d’améliorer la sécurité et de garantir la tranquillité des usagers.

 

Dans un communiqué daté du 17 juillet, le maire de la commune, Gomado Koamy, informe tous les usagers du cimetière que le prix d’une tombe est désormais fixé à cent vingt mille (120 000) francs CFA. Cette tarification est établie en tenant compte des caractéristiques suivantes : longueur de 2,50 mètres, largeur de 1,20 mètre, profondeur de 0,80 mètre, et une couverture composée d’une dalette d’épaisseur 0,15 mètre en béton armé de fer de 8 mm.

 

Ces nouvelles mesures ont été prises en vue de sécuriser les tombes et d’assurer la sécurité de la population. En adoptant des spécifications précises pour les tombes, les autorités du cimetière de Bè-Kpota cherchent à offrir un environnement sûr et stable pour les sépultures et à prévenir d’éventuelles situations dangereuses liées à l’instabilité des tombes.

 

L’ajustement des prix vise également à faciliter la gestion du cimetière et à assurer son bon entretien, en fournissant des moyens supplémentaires pour entretenir et sécuriser les infrastructures.

 

Le cimetière de Bè-Kpota joue un rôle essentiel dans la communauté locale en tant que lieu de repos final pour les proches disparus. La mise en place de ces nouvelles normes de sécurité et de tarification devrait contribuer à renforcer la confiance des usagers envers les autorités locales et à promouvoir un environnement apaisé et digne pour ceux qui viennent honorer la mémoire de leurs proches défunts.

 

Les usagers du cimetière de Bè-Kpota sont invités à se conformer à ces nouvelles dispositions afin de garantir la sécurité de tous et de préserver l’intégrité de ce lieu de repos éternel pour les êtres chers qui y reposent

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page