Actualités

Togo : exclusion de deux enseignants à Lomé, voici les vraies raisons

 

Deux enseignants du primaire, BATAWILA Gnilégéba et GBLEDJO Kossi, ont été exclus du système éducatif au Togo. BATAWILA Gnilégéba enseignait en tant que titulaire de la classe de CE2, tandis que GBLEDJO Kossi était responsable de la classe de CM1 à l’École privée laïque (EPL) « La Grâce Divine », située dans le Grand Lomé.

 

L’annonce de cette exclusion a été faite par le Directeur régional de l’éducation, Mawouna GADEWA, dans une note officielle datée du 19 juillet 2023. Selon cette note, les enseignants ont été accusés d’avoir commis des actes de violence gratuite et délibérée envers des enfants mineurs.

 

En conséquence de ces accusations graves, ils ont été suspendus de leurs activités pédagogiques. Le Directeur régional de l’éducation a justifié cette mesure en soulignant l’importance de préserver l’intégrité physique et morale des enfants qui sont confiés aux enseignants par leurs parents.

 

Il a également appelé l’ensemble du personnel d’encadrement à jouer son rôle en veillant à une application rigoureuse du contenu de la note officielle afin de garantir un environnement sûr et respectueux pour les élèves.

 

Cette exclusion vise à envoyer un message fort quant à la tolérance zéro envers tout acte de violence dans les établissements scolaires du Togo. La protection et le bien-être des enfants doivent être au cœur des préoccupations de tous les acteurs du système éducatif, et il est primordial de maintenir des normes élevées d’éthique et de comportement pour assurer une éducation saine et sécurisée pour tous les élèves.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page