Actualités

Togo/Crise à l’UNATROT : de nouveaux rebondissements attendus

Le délibéré attendu 27 juillet prochain

Le 27 juillet prochain sera prononcé le délibéré dans l’affaire relative au différend qui oppose les acteurs du secteur des transports au Togo, notamment les membres de l’Union nationale des transporteurs routiers du Togo (UNATROT). Ceci fait suite à la plainte déposée par les transporteurs pour le nonrespect des accords par le président actuel. En effet, le 28 octobre 2022, les membres de l’UNATROT, pour l’intérieur supérieur, ont signé un accord censé mettre fin à la crise qui couve au sein du syndicat depuis queques années. Malheureusement, force est de constater l’égo a pris le dessus dans la gestion des affaires de l’union. Ce qui a obligé certains à porter l’affaire devant la justice. Et le délibéré est attendu le 27 juillet.

 

En prélude à ce délibéré dont l’issue sera déterminante pour la vie de l’Unatrot, les transporteurs signataires des accords tiennent à saluer le travail abattu par la justice togolaise dans le cadre de ce conflit en rendant des décisions justes. Par la même occasion, les transporteurs réaffirment leur confiance en la justice togolaise qui demeure jusqu’à ce jour leur seul rempart devant la forfaiture qui se poursuit actuellement à la tête de l’Unatrot. Les transporteurs tiennent à rappeler que suivant le procès-verbal de la désignation du candidat des Plateaux au poste de président de l’Unatrot, le choix des responsables syndicaux a été porté sur une autre personne évincée du bureau actuel par des manœuvres dont seuls les instigateurs connaissent les tenants et aboutissants. Face à la gestion chaotique de l’union par les responsables actuels, les transporteurs déplorent l’incapacité manifeste du médiateur à faire respecter les clauses des accords dont il est pourtant le parrain. Ils se demandent si le médiateur a perdu toute autorité face à ceux refusent d’appliquer les accords. Les transporteurs soulignent également que c’est la violation des accords et la défiance de la justice par les responsables de l’Unatrot qui font que la crise perdure. Les signataires appellent tous les transporteurs à se démarquer de toutes les manœuvres qui visent à satisfaire des intérêts personnels au lieu de l’épanouissement du secteur des transports au Togo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page