Actualités

Togo : une nouvelle polémique autour de la  Chicha

Le Ministère en charge de la Sécurité et de la Protection Civile au Togo a récemment rappelé sur son compte Twitter et via des médias locaux les dispositions pénales en vigueur concernant les infractions liées à la commercialisation et à la consommation de drogues, en particulier la Chicha. Cette annonce a provoqué une réaction massive au sein de la population, bien que ces mesures ne soient pas nouvelles.

 

Les réseaux sociaux et les plateformes interactives sont en ébullition suite à cette communication. Désormais, la commercialisation et la consommation de la « chicha », un mélange de tabac et de mélasse liquide, sont formellement interdites au Togo. Cependant, l’attention du public togolais s’est principalement portée sur la Chicha, en raison de la présence abondante de « bars à chicha » dans la capitale, Lomé, dont les promoteurs ne se cachent pas. Les consommateurs, quant à eux, sont visibles aux abords des voies publiques, inhalant et expirant la fumée de cette drogue.

 

Pourtant, dès le 25 février 2023, les autorités compétentes avaient déjà publié un communiqué déclarant l’activité illégale. Malheureusement, aucune mesure concrète n’a été prise pour mettre fin à la banalisation de la consommation de chicha sur le territoire national au cours des six derniers mois.

 

Il est à espérer que ce rappel du Ministère de la Protection Civile servira d’ultimatum aux promoteurs des « bars à chicha » au Togo et mettra fin à cette pratique illicite. La question reste désormais au centre des débats, soulignant l’importance de l’application stricte des lois relatives aux drogues dans le pays.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page