Actualités

Inondation  à Gbadago( Lomé)  : le cris de cœur d’Amen Jah Cissé

L’artiste engagé Amen Jah Cissé a exprimé son soutien et sa solidarité envers les habitants du quartier de Gbadago à Lomé, qui continuent de souffrir des inondations récurrentes après chaque pluie. Natif de cette localité, il a lancé un appel poignant en demandant que les fonds destinés aux élections soient plutôt utilisés pour reconstruire ce quartier sinistré.

 

 

Après les fortes pluies qui se sont abattues sur Lomé, le quartier de Gbadago a une fois de plus été durement touché, subissant des inondations dévastatrices. Cette situation a poussé l’artiste engagé Amen Jah Cissé à exprimer son ras-le-bol et son indignation face à la négligence persistante envers cette communauté.

 

En tant que natif de Gbadago, Amen Jah Cissé partage les souffrances des sinistrés et comprend la détresse qu’ils vivent à chaque épisode pluvieux. Il est profondément attristé de voir que ce quartier, qui est sa maison, continue de faire face à des conditions de vie précaires en raison de l’absence d’infrastructures adéquates.

 

Amen Jah Cissé interpelle les autorités et demande que l’argent destiné aux élections soit réorienté vers la reconstruction de Gbadago. Selon lui, il est temps de mettre fin à cette situation de détresse récurrente et de donner à cette communauté l’attention qu’elle mérite.

 

Le quartier de Gbadago a besoin de mesures d’urgence pour remédier aux inondations constantes. Des travaux d’infrastructure tels que la construction de canalisations appropriées, de bassins de rétention d’eau et d’autres systèmes de drainage adéquats sont nécessaires pour protéger les habitants contre les inondations et garantir leur sécurité.

 

Amen Jah Cissé appelle également à la solidarité de la population togolaise et des personnes de bonne volonté pour soutenir les sinistrés de Gbadago. Il encourage chacun à contribuer, dans la mesure de ses possibilités, à la reconstruction et à l’amélioration des conditions de vie de cette communauté.

 

L’artiste engagé rappelle que la force d’un pays réside dans la solidarité entre ses citoyens et que personne ne devrait être laissé pour compte. Il espère que son message sera entendu et que des actions concrètes seront entreprises pour transformer la réalité difficile de Gbadago.

 

Conclusion : La voix de l’artiste Amen Jah Cissé s’élève pour défendre les habitants de Gbadago, un quartier sinistré qui souffre des conséquences des inondations récurrentes. Son appel à la reconstruction et à la solidarité vise à sensibiliser les autorités et la population à cette situation urgente. Il est temps d’agir et de mettre en place des mesures concrètes pour offrir à Gbadago un avenir meilleur et plus sûr.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page