Faits divers

Togo/Justice : nouveau rebondissement dans l’affaire VOKLIA JOKES et Gogoligo

 

 

L’ACCC-TOGO  a fait une sortie   pour faire une mise au point sur l’évolution de l’affaire Jules AYIH, également connu sous le nom de VOKLIA JOKES, qui suscite un vif intérêt et une vague de solidarité.

 

L’audience de comparution de Jules AYIH s’est déroulée hier, le 3 juillet 2023, au Tribunal de Première Instance de Lomé. Suite à cette audience, l’affaire a été renvoyée à une date ultérieure, fixée au 17 juillet 2023. Malheureusement, Jules AYIH demeurera en détention pendant cette période.

 

Dans cette situation délicate, l’ACCC-TOGO exprime sa solidarité envers Jules AYIH et sa famille, leur témoignant tout son soutien dans cette épreuve difficile.

 

Consciente de l’importance de respecter le déroulement de la procédure judiciaire, l’association invite l’opinion publique à se référer à l’avocat de Jules AYIH, qui s’efforce avec détermination de garantir une libération rapide de son client. L’ACCC-TOGO s’engage à tenir informé le public de chaque étape de cette procédure.

 

Par ailleurs, l’ACCC-TOGO appelle à une attitude responsable et prudente de tous sur les réseaux sociaux. Il est essentiel d’éviter de partager des informations ambiguës et sensibles qui pourraient nuire à la procédure en cours. La retenue et la patience sont requises afin de permettre à la justice de suivre son cours de manière sereine.

 

Les membres de l’ACCC-TOGO souhaitent que cette procédure judiciaire aboutisse favorablement après le retrait de la plainte du plaignant, qu’ils remercient pour sa présence lors de l’audience d’hier et sa disponibilité pour les étapes à venir.

 

L’avocat de Jules AYIH continue à travailler ardemment sur cette affaire et tiendra les parties prenantes informées de tout développement important. L’ACCC-TOGO s’engage à son tour à fournir régulièrement des mises à jour aux médias et à l’opinion publique.

 

Cette affaire est suivie de près par de nombreux Togolais et il est essentiel de respecter la présomption d’innocence de Jules AYIH jusqu’à ce que la justice rende son verdict final.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page