Société

Enseignement de l’Anglais à l’UL : Prof  Kokoroko donne les dernières directives

Le Togo a rejoint le Commonwealth des Nations en juin 2022, ce qui ouvre de nouvelles opportunités pour le pays, mais nécessite également une approche culturelle et linguistique renouvelée. L’Université de Lomé a pris des mesures pédagogiques et académiques pour relever le défi de l’enseignement de l’anglais en tant que seconde langue officielle. Dans cette optique, le Professeur Komla Dodzi Kokoroko, Président de l’Université de Lomé, a organisé un atelier de validation de l’enseignement et de la formation à la pratique de l’anglais le 3 juillet 2023. Cet atelier était destiné aux doyens, directeurs et chefs de département.

 

Lors de l’ouverture de l’atelier, le Président de l’Université a souligné que la pratique de l’anglais n’est plus facultative, mais indispensable. Il a exhorté les universitaires à changer leur façon de penser afin de s’adapter à l’adhésion du Togo au Commonwealth. Dans cette perspective d’avenir, l’Université de Lomé a créé le Centre International de Langues (CI2L) pour accompagner l’apprentissage de l’anglais, tant pour les étudiants que pour les enseignants et le personnel administratif. Il s’agit d’un nouveau défi pour notre institution universitaire, qui nécessite la mobilisation de tous les enseignants.

Le Professeur Kokoroko a exprimé sa gratitude envers Mme Adam-Tsar Essogbaré épse Alaba, Directrice de l’Enseignement Secondaire et Technique et point focal du Commonwealth, pour sa présence lors de l’atelier. Il a ensuite invité le Professeur Komla Avono, Directeur du CI2L, à présenter les propositions issues de leurs travaux devant l’assemblée.

 

Dans son discours, le Professeur Avono a proposé une réorganisation de l’enseignement de l’anglais en tant que seconde langue officielle. Il a souligné que l’anglais ne serait plus enseigné uniquement au Département d’Anglais, mais dans tous les autres départements, à tous les niveaux : Licence, Master et Doctorat. La proposition incluait également un programme de formation détaillé, son contenu et la contribution des différents partenaires pour sa mise en œuvre.

 

Suite à cette présentation, un échange fructueux a eu lieu, permettant à chaque participant de mieux comprendre les enjeux actuels.

 

Les efforts inlassables du Président Kokoroko pour généraliser l’anglais à l’Université de Lomé témoignent de sa détermination à promouvoir une vision éducative moderne, alignée sur les normes internationales. Cette initiative stratégique ouvre de nouvelles perspectives pour les étudiants et renforce la position de l’Université de Lomé en tant qu’institution d’enseignement supérieur de premier plan. En favorisant une meilleure maîtrise de l’anglais, langue mondiale incontournable, le Président Kokoroko positionne l’Université de Lomé sur la voie de l’excellence académique et de l’ouverture internationale, tout en renforçant les liens avec les pays membres du Commonwealth.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page