Actualités

Arnaque : la Police togolaise frappe un grand coup

La Police togolaise a démantelé un réseau de criminels spécialisés dans des offres d’emploi frauduleuses, qui en réalité entraînaient les candidats dans un trafic d’êtres humains. Sept individus ont été appréhendés dans cette affaire, selon une publication de la Police togolaise sur sa page Facebook en date du 27 juin 2023.

 

Le 20 juin 2023, la Direction Centrale de la Police Judiciaire a arrêté sept individus, dont trois Togolais et quatre Maliens, appartenant à un réseau criminel qui se livrait à l’escroquerie et à la traite de personnes via leur adhésion à une société de marketing de réseau illégale appelée QNET.

 

 

Ces escrocs se faisaient passer pour de riches hommes d’affaires et entraient en contact avec de jeunes chômeurs au Burkina Faso, au Mali et au Togo. Ils parvenaient à les convaincre de se rendre à Lomé, la capitale togolaise, pour des offres d’emploi. Une fois arrivés à Lomé, la réalité était tout autre. Ces jeunes étaient contraints de vivre dans des conditions précaires et étaient coupés de leurs proches.

 

Chaque victime devait verser entre 500 000 et 3 000 000 de francs CFA en frais de formation. Les personnes piégées par ce réseau de criminels étaient dépouillées de leurs biens.

 

Pour se sortir de cette situation, chaque victime devait à son tour attirer d’autres personnes dans le même piège. En cas de succès, elle recevait une partie des frais de souscription pour chaque nouvelle recrue.

 

Une descente effectuée au siège d’un bureau de QNET situé dans le quartier Agoè Assiyéyé à Lomé a permis l’arrestation de sept promoteurs de cette entreprise d’escroquerie. Sur place, la police a découvert 73 victimes togolaises et 21 victimes de nationalités étrangères.

 

Les documents saisis révélaient que ces individus avaient perçu la somme de 20 000 000 de francs CFA auprès de leurs victimes.

 

L’un des malfaiteurs possédait à lui seul cinq immeubles et plusieurs terrains à Lomé.

 

Lors des interrogatoires, ces individus ont reconnu les faits et ont déclaré opérer dans plusieurs pays de la sous-région, avec leur siège principal en Malaisie.

 

Ils seront présentés à Monsieur le Procureur de la République de Lomé pour répondre de leurs actes.

 

La Police Nationale profite de cette occasion pour appeler les jeunes à être extrêmement prudents et à ne pas croire aux gains faciles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page