Actualités

Coalition contre Daech : le Togo de Faure Gnassingbé franchit le pas

 

 

 

Le ministre des Affaires étrangères du Togo, Robert Dussey, a représenté le pays lors d’une réunion ministérielle à Riyadh, en Arabie saoudite. La réunion a abordé la question de l’émergence des affiliés de Daech/ISIS en Afrique de l’Ouest, au Sahel, en Afrique de l’Est, en Afrique centrale et en Afrique australe.

 

Les ministres ont accueilli favorablement l’adhésion de la République du Togo en tant que nouveau membre de la Coalition, portant ainsi le nombre total de membres à 86. Les partenaires de la Coalition ont confirmé leur soutien continu à la lutte contre le terrorisme en Afrique, en Irak, en Syrie et en Asie du Sud et centrale, ce qui témoigne de l’ampleur et de l’engagement soutenu de la Coalition pour réduire les capacités de Daech.

 

En ce qui concerne l’Afrique subsaharienne, les ministres ont discuté de l’émergence d’affiliés de Daech/ISIS opérant en Afrique de l’Ouest, au Sahel, en Afrique de l’Est, en Afrique centrale et en Afrique australe. Ils ont salué le travail du groupe de réflexion sur l’Afrique de la Coalition mondiale et ont souligné l’accord qui a été conclu à Niamey, au Niger, en mars 2023, lors du premier événement de la Coalition dans la région de l’Afrique subsaharienne. Les ministres ont également approuvé le plan d’action du groupe de réflexion sur l’Afrique, adopté à Niamey, qui appelle les membres à coopérer pour améliorer les capacités de communication stratégique et de lutte contre le terrorisme dirigées par des civils africains. Ils ont souligné l’importance de contrer les forces militaires malignes, les acteurs séparatistes et non étatiques qui sapent la coopération antiterroriste et déstabilisent la sécurité régionale.

 

Cette adhésion du Togo à la Coalition intervient après plusieurs tentatives d’incursions terroristes dans le nord du pays. Cela souligne l’engagement du Togo à lutter contre le terrorisme et à contribuer aux efforts régionaux et mondiaux visant à assurer la sécurité et la stabilité.

 

En rejoignant la Coalition, le Togo aura accès à une coopération renforcée avec d’autres pays membres et pourra bénéficier de ressources et de soutien dans la lutte contre le terrorisme. Cette décision démontre la volonté du Togo de jouer un rôle actif dans la promotion de la paix et de la sécurité dans la région et au-delà.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page