Société

Togo : le gouvernement  met en garde contre les chansons et les actes contraires aux bonnes mœurs

Le ministre de la Culture et du Tourisme du Togo, Dr Kossi Gbenyo Lamadokou  a exprimé sa préoccupation face à la prolifération des chansons et des actes contraires aux bonnes mœurs dans l’industrie musicale et cinématographique. Dans un communiqué officiel, il souligne que de telles pratiques compromettent les efforts du gouvernement en matière d’éducation aux valeurs morales, de citoyenneté et de patriotisme. Le ministre appelle à mettre un terme à ces pratiques qui déshonorent à la fois la musique et le cinéma togolais.

 

Le communiqué rappelle la fonction sociale de l’art, qui consiste à former, éduquer, divertir et adoucir les mœurs. En collaboration avec la Fédération Togolaise de Musique (FTIVI) et les professionnels du cinéma, le ministère de la Culture et du Tourisme prévient que des sanctions sévères seront désormais appliquées aux auteurs de tels actes.

 

Ces sanctions vont du retrait de la carte du Bureau Togolais des Droits d’Auteur (BUTODRA) et de l’attestation d’artiste ou de cinéaste, à la radiation du registre national des artistes, en passant par le refus de tout soutien multiforme du ministère. En cas de récidive, le ministre se réserve le droit d’appliquer l’article 394 du code pénal, conformément à la réglementation en vigueur. Cet article punit toute personne qui diffuse publiquement des incitations à des pratiques contraires aux bonnes mœurs, que ce soit par des paroles, des écrits ou tout autre moyen de communication.

 

Il est également précisé que les producteurs, les promoteurs, les managers et les diffuseurs de ces contenus seront également soumis aux mêmes sanctions en cas de diffusion de tels actes.

 

Le ministre de la Culture et du Tourisme appelle tous les acteurs de l’industrie musicale et cinématographique à faire preuve de responsabilité et à respecter les normes éthiques et morales. Il souligne l’importance de préserver l’image et la réputation de la musique et du cinéma togolais, ainsi que de promouvoir des productions artistiques de qualité qui contribuent au développement culturel du pays.

 

Le ministère de la Culture et du Tourisme mettra en place des mécanismes de contrôle et de surveillance pour veiller au respect de ces directives, et encourage les citoyens à signaler toute violation des bonnes mœurs dans le domaine artistique.

 

Cette démarche vise à promouvoir une industrie culturelle saine et responsable, qui valorise les valeurs morales et contribue au renforcement de l’identité culturelle du Togo.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page