Actualités

Nécrologie : décès de la doyenne des « Nana Benz » au Togo , Dédé Rose Gameli Creppy n’est plus

Le Togo pleure la perte de l’une de ses figures emblématiques, Dédé Rose Gameli Creppy, la doyenne des « Nana Benz ». Ces femmes d’affaires influentes étaient connues pour leur domination dans le commerce du wax, principalement sur le marché de Lomé et dans la sous-région. Décédée à l’âge de 88 ans le lundi 5 juin, elle était la dernière représentante d’une génération de femmes battantes qui ont contribué à l’émancipation des femmes togolaises.

 

Un pilier du commerce du wax :

Dédé Rose Gameli Creppy faisait partie d’un groupe restreint de femmes togolaises qui ont réussi à prendre le contrôle d’une part importante du marché du pagne, en particulier du wax. Ces femmes, connues sous le nom de « Nana Benz », étaient reconnues pour leur expertise dans le commerce de ces tissus colorés et hautement prisés. Elles ont joué un rôle clé dans l’économie togolaise et ont acquis une réputation internationale en tant que femmes d’affaires prospères et respectées.

 

Une génération de battantes 

La disparition de Dédé Rose Gameli Creppy marque la fin d’une époque. Elle appartenait à une génération de femmes qui ont lutté pour l’émancipation des femmes togolaises et ont ouvert la voie à de nombreuses autres. Ces femmes ont brisé les stéréotypes de genre en s’imposant dans le monde des affaires, démontrant ainsi que les femmes pouvaient réussir et prospérer dans des domaines traditionnellement dominés par les hommes.

 

Un deuil doublement éprouvant 

Le décès de Dédé Rose Gameli Creppy survient seulement trois jours après l’enterrement de son fils. Cette triste coïncidence a plongé la famille et la communauté dans une profonde douleur. La perte de deux êtres chers en si peu de temps est un coup dur pour la famille, qui est désormais confrontée à un deuil doublement éprouvant.

 

Hommage à une icône 

La doyenne des « Nana Benz » laisse derrière elle un héritage remarquable. Son parcours a été source d’inspiration pour de nombreuses femmes togolaises, qui ont pu se projeter dans un avenir où le succès et l’indépendance étaient à leur portée. Son engagement dans le commerce du wax a contribué à renforcer la réputation du Togo en tant que pays influent dans l’industrie textile africaine.

 

La disparition de Dédé Rose Gameli Creppy, la doyenne des « Nana Benz », est une perte immense pour le Togo. Elle a été une figure emblématique du commerce du wax et une pionnière dans l’émancipation des femmes togolaises. Son héritage restera gravé dans les mémoires, et les femmes d’affaires togolaises continueront à s’inspirer de son parcours exceptionnel. Sa contribution au développement économique du pays et à la reconnaissance internationale du wax ne sera jamais oubliée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page