Actualités

Les opérateurs mobiles Moov Africa Togo et Togo Cellulaire sommés de se conformer aux normes de qualité par l’ARCEP

 

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) a publié  ce 31 mai, les résultats de sa campagne nationale de mesures de la qualité des services mobiles, mettant en lumière le non-respect persistant des seuils réglementaires par les opérateurs Moov Africa Togo (groupe Maroc Télécom) et Togo Cellulaire (groupe Axian).

 

Selon les données recueillies lors de la campagne qui s’est déroulée du 3 novembre 2022 au 13 janvier 2023, Moov Africa Togo affiche un taux de non-conformité alarmant de 63%, tandis que Togo Cellulaire atteint un taux de 51,4%. Malgré les multiples interpellations de l’ARCEP, les deux opérateurs n’ont pas réussi à améliorer suffisamment la qualité de leurs services au cours des dix-huit derniers mois, avec une augmentation de seulement 5% pour Moov Africa Togo et 8% pour Togo Cellulaire.

 

Face à ces violations graves et continues des normes réglementaires, l’ARCEP a ouvert une procédure de sanction le 14 mars 2023 à l’encontre de Moov Africa Togo et de Togo Cellulaire. Conformément aux règles de procédure établies par la réglementation, une phase d’instruction a suivi, au cours de laquelle les deux opérateurs mobiles ont eu accès à toutes les données de mesure.

 

Suite à l’évaluation du rapport d’instruction, le Comité de Direction de l’ARCEP, lors de sa session du 31 mai 2023, a pris la décision de mettre en demeure Moov Africa Togo et Togo Cellulaire. Un délai de six (6) mois leur est accordé pour réaliser les investissements nécessaires et mettre en place les mesures correctives afin de respecter les indicateurs et seuils réglementaires de qualité des services. À défaut de se conformer à ces exigences, les opérateurs s’exposent à des sanctions sévères.

 

Cette décision de l’ARCEP souligne l’importance de la qualité des services mobiles pour les utilisateurs et met en évidence la nécessité pour Moov Africa Togo et Togo Cellulaire d’investir dans l’amélioration de leurs infrastructures et de leurs pratiques opérationnelles. Les utilisateurs, quant à eux, espèrent une amélioration significative de la qualité des services mobiles dans les mois à venir, conformément aux objectifs fixés par l’ARCEP.

 

L’ARCEP continuera de surveiller de près les progrès réalisés par Moov Africa Togo et Togo Cellulaire dans la mise en œuvre de leurs actions correctives. Les utilisateurs sont invités à signaler tout problème persistant de qualité de service à l’ARCEP afin de garantir une surveillance efficace et une amélioration continue du secteur des communications électroniques au Togo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page