Politique
A la Une

Nécrologie : le Togo est en deuil, Aboudou Assouma a tiré sa révérence

 

Le président de la Cour constitutionnelle du Togo, Aboudou Assouma, est décédé après une longue maladie. Il avait lutté contre cette grave maladie pendant un certain temps, mais a finalement succombé. Cette nouvelle a été annoncée le vendredi 26 mai.

 

Aboudou Assouma occupait le poste de président de la Cour constitutionnelle du Togo depuis 2007. Né en 1945, il a fait ses études primaires et secondaires à Kara, puis a poursuivi ses études supérieures en France. Il est revenu au Togo en tant que membre du système judiciaire et politique sous le règne du Général Eyadéma. Il a occupé plusieurs postes, notamment celui de juge d’instruction, de substitut du Procureur de la République et de Procureur de la République.

 

En janvier 1992, il a rejoint le gouvernement en tant que ministre délégué chargé des Forces armées togolaises, puis est devenu Procureur général près la Cour d’appel de Lomé en mars 1993. En 2007, Aboudou Assouma a été nommé Président de la Cour constitutionnelle par le président Faure Gnassingbé, succédant ainsi à Atsu Amega.

 

Aboudou Assouma était considéré comme une figure clé du régime togolais, et certaines de ses décisions, notamment celles concernant les résultats des élections, ont été critiquées à plusieurs reprises. Sa disparition est une perte pour la Cour constitutionnelle du Togo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page