Sports
A la Une

« Il faut que les joueurs puissent également être payés pour le Basket-ball qu’ils pratiquent », Marco Mensah

En marge de la coupe de l’indépendance qui avait lieu au Centre Swallows, Lequotidien228 a eu l’occasion de poser quelques questions au meneur et ailier, Marco Mensah. L’ancien joueur de l’équipe nationale de Basketball du Togo s’est confié sur la préparation du club de DYTO avant la tenue de l’événement. Il a également expliqué les attentes du groupe pour la saison prochaine.

Lequotidien228: Qu’est-ce c’est, la coupe de l’indépendance ?

Tout d’abord, la coupe de l’indépendance est une compétition qui est organisée chaque année en commémoration à la prise de l’indépendance. Elle est souvent organisée en regroupant toutes les équipes toutes divisions confondues, de la ligue de Lomé à la ligue du septentrion Nord du Pays. Cette année cette coupe est dénommée « Tournoi Open » car venant en prélude (entame) du championnat de Basket-ball.

Lequotidien228:Parlez-nous du format des matchs

D’abord, chaque ligue se doit de dégager un champion qui va participer à l’événement. Étant donné qu’il y a quatre ligues, on a logiquement quatre (4) champion. Ces derniers vont jouer une demi-finale ensuite la finale pour les gagnants. Chez les Dames, 4 équipes ont été hissées aux demi-finales après leurs phases éliminatoires. Lors des phases éliminatoires aux niveau de chaque ligue, les matchs ont été joués sur un temps réduit de 4 x 5 min chrono fermé avec 3 fautes individuelles comme collectives. Les demi-finales ont le même format 4 x 5min mais pour cette fois-ci, les fautes individuelles et collectives étaient montées à 4. La finale était de 4 x 6 min pour des fautes collectives et individuelles à 4.

Le tour final : Regroupant les 4 champions de chaque ligue, s’étant déroulé en demi-finale ( 4x 6min et 4 fautes) et finales (4x 10min et 5 fautes) a vu le sacre de DYTO Basket-ball club de la gendarmerie de Lomé chez les hommes et des Étoiles filantes chez les Dames.

Lequotidien228:Depuis quelques années, le basket-ball national n’est plus que l’ombre de lui-même. Comment  s’est passée la préparation avant ce tournoi ?

D’une part, le Basket-ball togolais était rentré en hibernation avec la covid-19 qui avait enfoncé le clou, depuis près de 3 ans. Le Tartan (sol) du stade de Basket-ball où se joue le championnat n’est plus praticable avec une toiture qui fuit de partout. Avec le changement de bureau de la fédération, où siège Mme Gina ADEKANBI-LARE suite au bureau du Sieur GOUNGOU, le championnat a été lancé par l’organisation de ce tournoi de l’indépendance. Une marge d’un (1) mois a été donné aux équipe pour se remettre en forme pour cette compétition. D’autre part, les information sur le déroulement du tournoi qui venaient 24h avant les échéances a fait que certaines équipes n’ont pas eu le temps de bien se préparer et d’autres à pouvoir y participer.

Lequotidien228:DYTO est sacré champion en Basket-ball chez les hommes. La suite c’est quoi ?

Dyto champion chez les hommes, attend l’entame du championnat pour confirmer de nouveau. Pour le moment, leur objectif est tourné vers les tournois de zone 3 et continentaux. Ainsi, ils vont devoir faire des sorties pour des rencontres amicaux internationales en vue d’être imprégnés de la façon dont les compétitions extérieures se déroulent.

Lequotidien228:En tant que basketteur professionnel, comment voyez-vous l’avenir de la discipline au Togo ?

Basketteur que je suis, je penses que les bases de la fédération qui sont en train d’être posées feront que dans les jours à venir, nous pourront rivaliser avec les grands d’Afrique. Mais pour l’heure, il faut que les infrastructures adéquates soient réhabilitées, voire construites pour permettre une bonne pratique de la discipline. N’oublions pas que avant de parler du professionnalisme, il faut que les joueurs puissent également être payés pour le Basket-ball qu’ils pratiquent et cela va passer par une bonne gouvernance et une politique sportive bien définie pour une équité générationnelle.

Lequotidien228:Avez-vous un message pour la Fédération Togolaise de Basketball et le public sportif ?

En somme, la Fédération Togolaise de Basketball déjà ce qui lui incombe. Mon message sera à l’endroit du public. Je souhaiterais qu’il sorte en nombre pour soutenir cette discipline pour que l’on sente son importance. Merci

Interview réalisée et transcrite par Akuété Francisco

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page