Politique

Togo : l’UFC s’incline devant la mémoire des  vaillants soldats disparus dans l’attaque terroriste

Le Togo a été frappé aujourd’hui par une violente attaque terroriste. Le bilan est lourd. Huit  morts et plusieurs blessés dans le rang des FDS. Il s’agit là d’une première attaque aussi meurtrière au Togo depuis la propension Djihadiste dans le Sahel. Cette attaque fait réagir la classe politique togolaise qui se mobilise aux côtes des braves et valeureux soldats mort pour la patrie. L’Union des forces du Changement n’est pas du reste. Par la voix de son 2ème Vice-président  Elliott Ohin, le parti ‘Détia’, vient de sortir un communiqué.

« Le Bureau Directeur de l’Union des Forces de Changement a appris avec consternation la tragique attaque terroriste à Kpékpakandi au Nord du Togo dans la nuit du mardi 10 mai 2022. L’UFC condamne vigoureusement cet acte barbare qui met à rude épreuve le dispositif sécuritaire de notre pays. L’UFC s’incline devant la mémoire de nos vaillants soldats disparus, souhaite un prompt rétablissement aux blessés et présente ses condoléances aux Familles éplorées. En apportant son soutien aux forces de défense et de sécurité, l’UFC invite toute la population à la vigilance et à œuvrer pour pérenniser la paix chèrement acquise », a publié le parti.

Rappelons que l’attaque terroriste a fait 8 morts dans le canton de Kondjouaré, frontière entre le Togo et le Burkina Faso, dans la nuit de mardi à mercredi. Les victimes sont des militaires stationnés dans la zone, justement pour prévenir des actions terroristes. Des éléments terroristes, estimés à 60, ont conduit une attaque complexe sur le poste opérationnel avancé de Kpinkankandi.Au cours de l’attaque les renforts qui faisaient mouvement sur la zone des combats auraient sauté sur un IED (engin explosif improvisé).

Le gouvernement a fermement condamné, dans un communiqué signé du ministre de la Sécurité, cette attaque ‘lâche et barbare’.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page