Actualités
A la Une

François Boko salue la mémoire du  « doyen » Victor Alipui

François Boko salue la mémoire du  « doyen » Victor Alipui

Dr Victor Komla Alipui, ancien ministre des Finances, très actif ces dernières années dans la société civile, notamment au sein du Groupe de réflexion et d’action pour le dialogue, la démocratie et le développement (GRAD), est décédé ce mardi 12 avril à 86 ans.

Homme de conviction, auteur de plusieurs ouvrages de référence, spécialiste de finance-banque, Dr Victor Komla Alipui a été le président du Conseil d’administration de la banque internationale d’Afrique pour le Togo, entre autres.

Ancien ministre des Finances sous Eyadéma Gnassingbé, le père de Faure Gnassingbé, l’actuel chef de l’Etat, l’illustre disparu a travaillé pour plusieurs institutions dans la peau de consultant. Ses interventions font autorité.

Né à Atakpamé, l’auteur de « Genèse des institutions monétaires et bancaires du Ghana » et de « Le rôle de la monnaie dans le développement économique et social de l’Ouest Africain », deux ouvrages préfacés par son compatriote et historien de renom Godwin Tété et dédicacés en mai 2021 à Lomé, a fait ses études primaires et secondaires à Lomé, la capitale du Togo avant de rejoindre la Faculté de droit et de sciences économiques de l’Université de Dakar, aujourd’hui baptisée l’Université Cheikh Anta Diop du Sénégal. Il a continué ensuite ses études supérieures à l’Université de Rennes en France.

 

Voici l’hommage de l’ancien ministre de l’intérieur François Boko

 

Je salue la mémoire de mon ami le « doyen » Victor ALIPUI, grand humaniste, économiste chevronné, ancien Ministre des Finances, véritable artisan des réformes structurelles, il a su donner à notre pays, dans les années 80, les bases d’une économie nationale moderne.

Homme de convictions, fondateur du GRAD, Victor ALIPUI aura tout donné pour aider à la réconciliation nationale. Sa générosité et son pragmatisme manqueront à ce chantier de la réconciliation pour laquelle il s’est tant investi.

Je présente mes condoléances à la famille de Victor ALIPUI et à ses camarades de lutte avec qui il nourrissait et chérissait l’ambition d’un Togo réconcilié et apaisé.

J’ai une pensée particulière pour son épouse et ses enfants. Mon cher ami, doyen Victor ALIPUI, va en paix, tu es dans nos cœurs et dans le Panthéon des Héros de la République.

 

Avec icilome

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page