Sports

Georgine Atandji alias Alexis mène une vie de combattant

Pilier de Ave Shine Ladies au Ghana, le milieu de terrain, Georgine Akossiwa Atandji est une footballeuse à part. Née à Aflao Zanguera, elle a grandi à Bè, avant d’entamer sa carrière footballistique. Aujourd’hui, elle est sous prêt à Vigueur FC de Logossa au Bénin, un club de Ligue 1. Cependant sa vie de footballeuse n’est pas de tout repos. Une joueuse au parcours semé d’embûches avec une vie débordante d’anecdotes. le portrait d’une combattante pas comme les autres.

Plusieurs vies dans une seule

« J’ai parfois l’impression d’avoir vécu beaucoup de vies dans ma vie de femme et de footballeuse. En fait, j’en ai vu passer des choses qui pourraient faire abandonner plus d’un ! » , dit-elle avec sourire. Georgine Akossiwa Atandji n’est pas vraiment un sportif comme les autres. De plus, elle acquiesce volontairement cela quand on lui exprime ce ressenti. Pour moi, dit-elle, accepter l’idée de la défaite, c’est être déjà vaincu.

À première vue, l’on aura la peine de savoir que Georgine regorge de talents. Mais, à 25 ans, la solide milieu de terrain de Vigueur FC en Ligue 1 féminine a des dizaines d’histoires à raconter. S’il les choses commencent à s’améliorer pour elle depuis son transfert en novembre 2021, tout n’a pas toujours été si simple pour le natif de Aflao Zanguera. Avant tout, difficile de cerner le personnage qui finit pourtant rapidement par s’ouvrir. « Oui, c’est vrai, ce n’est pas très commun. Depuis la classe de CM2 jusqu’en 6è, j’ai toujours joué au football parmi les garçons. Il faut souligner que mon père, aimait le football. Ainsi, je comptait sur mon le soutien de papa ».

Sa vie, comme une lumière dans les ténèbres !

En 2011, alors qu’elle avait 14 ans, elle intègre le centre de formation Fc Bostino de Sanguéra grâce à son sens du travail. Elle va évoluer là-bas jusqu’en 2013. Vers la fin de l’année 2013, elle tape dans dans l’oeil du fondateur du club « Les dauphines ». Elle y sera prêtée et fera une demi-saison là-bas. De tempérament calme et ayant le sens du travail bien fait, elle passera respectivement dans Paulina school d’Accra (centre de formation) (2014), First ladies de Accra Dansuma (2014-2015). Elle a aussi joué dans Araignées Fc d’Agoè (2015-201), AHE FC d’Ahépé (2016-2020), Ahlon ladies d’Ahlongan (2018-2019), Ave Shine Ladies d’Avé Dakpa (2020-2022), Assonougnou de Toviklin au Bénin (2021), Apache Fc d’Anfoin (2021) et Vigueur de Lokossa Bénin (2021-2022).

Par ailleurs, au club « Les dauphines », Georgine qui est une joueuse Ambidextre, va être victime d’un déboîtement au genoux gauche. Blessure qu’elle a contracté au cours d’un entraînement. En 2016, à AHE FC d’Ahépé, Georgine alias Alexis fait une saison remarquable. Ainsi, dans son parcours, elle a gagné des titres sur le plan collectif et individuel. Ce genoux gauche mal en point, a fait qu’elle n’est pas convoquée en équipe nationale.

La vie, la foi et l’espoir

Croire, un aspect de sa vie qu’elle met volontairement en avant quand on aborde le sujet de sa foi. Et elle illustre bien détermination: « Celui qui est fidèle dans les petites choses, on lui confiera de grandes. J’aime apprendre et je continue de nourrir l’espoir d’un lendemain meilleur», affirme Georgine Atandji. Technicienne, elle va vite et est capable de jouer en milieu défensif comme offensif. Elle peut, en outre, jouer au poste de latéral. Avec Vigueur FC de Logossa, son nouveau club, ils occupent la troisième place au classement.

Une envie de progresser omniprésente, mais surtout de jouer et de profiter de l’instant présent. « Plus vous jouez, plus vous prenez du plaisir et plus vous vous sentez bien malgré des aléas de la vie ». Une progression linéaire qui l’oblige forcément à regarder plus haut, là où ses rêves peuvent le mener. « Je rêve de jouer le championnat Espagnol. Je veux aller au plus haut niveau pour montrer mes capacités à tous et gagner des titres . J’espère aussi éviter les blessures (rires). », a-t-elle déclaré.

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page